Abus »

29 avril 2013 – 11 h 26 min | 7 Commentaires

L’autre jour un ramoneur se pointe à ma porte et me propose un ramonage de mes conduits de Cheminée.
J’accepte la prestation que le ramoneur xxxxx me propose sauf qu’il me donne un certificat pour 2 …

Lire l'article complet »
L’état français
Amende voiture fourrière
Racket Arnaque
iDTGV
Opérateurs téléphoniques
Accueil » Abus, Abus marque, agriculture biologique, avis consommateurs, Escroquerie, Offres commerciales, Racket Arnaque, Service commercial, Service Marketing, Supermarché Carrefour

Arnaque marketing agriculture biologique produits Bio Carrefour supermarché

Soumis par sur 22 septembre 2010 – 12 h 05 min9 Commentaires

Ce courrier est une dénonciation globale de cette gigantesque arnaque marketing que sont les produits soi-disant « bio » de la marque carrefour (et d’autre très certainement).

J’ai acheté récemment (un moment d’égarement) une lotion nettoyante pour bébé aux extraits naturels d’orange.

L’étiquette,élaborée par des graphistes très compétents, placent largement en avant le logo bio,la marque carrefour et la notion « agir » ainsi que le label d’agrémentation bio Ecocert.La typographie la plus minuscule étant réservée a la nature du produit: de « l’eau de fleur d’oranger bio »,suivie d’un insignifiant astérisque…
Nous retrouvons donc en contre-étiquette l’explication de ce symbole fétiche de beaucoup d’arnaques: « 10% du total des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique » !!! Et les 90% qui restent ??? On n’en sait rien…OGM,pesticides,insecticides des modes de cultures conventionnelles (dont la réglementation diffère d’un pays a l’autre), rien n’est précisé sur la provenance de ce qui compose en grande partie ce produit.
Soit un produit est bio soit il ne l ‘est pas!

Si un arboriculteur certifié bio (Ecocert par exemple!!) s’amuse a fournir une palette de fruit a 90% issu de l’agriculture conventionnelle,il s’en suivra de lourdes sanctions pénales allant jusqu’à l’interdiction d’exploiter.
Carrefour (et bien d’autres) s’engouffre dans ce vide juridique encadrant la réglementation des produits bio pour se donner une image opposée a ce qu’il sont en réalité.

Nous croyons acheter des produits sains et naturels pour nous et nos enfants,on se trompe,ils nous trompent!
Ils justifient des prix plus élevés en agitant ces arguments « agir pour la planète », »bio », »éco-citoyens » qui n’existent que pour gonfler leurs marges et sous payer les producteurs.
Je suis consterné de voir a quel point l’immoralité et l’absence d’étique sont les moteurs de ces grosses industries ,autant concernés par le bien être des consommateurs que celui de notre planète…

9 Commentaires »

  • flora dit :

    Je suis d’accord et moi aussi je suis ecoeurée, je reste perplexe devant les produits étiquetés bio des grandes surfaces.
    Par exemple, je consomme beaucoup de jus de raisin ou de pomme. Et je me demande s’ils ne les coupent pas avec de l’eau.
    Je fais la différence avec un jus de raisin que j’achete auprès d’un agriculteur bio. Le sien est beaucoup plus épais que celui de Carrefour qui est translucide.
    Et puis la politique de ces gens là n’est pas une politique « bio », y a qu’à voir les rayons, la priorité qu’ils donnent aux cocas, ketchup, qui écrasent tous les autres produits tellement les rayons sont pleins. On voit qu’ils privilégie la mal-bouffe américaine.
    pfff, dégoûtée.
    Il faut voir ailleurs que là.

  • Votre blog est très interessant, j’ai vraiment apprécié cet article, avez vous une newsletter ou un fil d’actus auquel on peut s’abonner ?

  • Solipse dit :

    L’argumentaire est un peu facile, où sont exactement les “OGM,pesticides,insecticides” ? Quid de la liste des ingrédients ?
    Vous pouvez regarder tous les produits bio que vous voudrez ils ne sont jamais 100% bio. Pour la simple raison que de nombreux ingrédients ne peuvent être certifiés mais cependant 100% naturels tels que l’eau ou le sel.
    La charte Cosmebio d’Ecocert en l’occurrence ne permet pas l’usage de n’importe quel additif, les base lavantes des savons doivent être végétales plutôt que pétrochimiques, etc. Même s’il y a des portes ouvertes avec l’usage de parfums.

    Attention je ne cautionne pas du tout les grandes chaines qui vont systématiquement tirer les prix d’achat des matières premières vers le bas ce qui obligent bien souvent les producteurs à faire des entorses au cahier des charges et d’un autre côté se font des marges mirobolantes.

    Si vous voulez les critiquer, c’est avant tout en faisant des analyses sur les produits et mettre en évidence leur égarements comme le font certaines associations de consommacteurs tels que Génération Future. Ex un comparatif de contaminants entre repas bio et non bio : http://mdrgf.c.topica.com/maapvl6ab7klKbNyFAGeafpL0Q/

  • Before you decide to create your own checklist to incorporate an idea associated with what camping checklist ought to.

  • LO dit :

    Vous apprendrez que les labels bio ne requièrent qu’un faible pourcentage de produits issus de l’agriculture biologique. Ainsi le label écocert ne requiert que 5 à 10% d’ingrédients issus de l’agriculture biologique (regardez leur site http://www.ecocert.com/faq). Le pire c’est qu’ils incluent l’eau dans leur calcul du bio ce qui veut dire qu’au final les ingrédients actifs bio sont en moindre quantité…
    Donc la faute n’est pas à carrefour mais au business qu’on a fait autour du bio.
    Aux consommateurs d’être informés et de savoir quels labels (comme Natrue, et encore…) ou quelles entreprises (locales par ex) proposent des produits réellement BIO.

  • Vince P dit :

    Attention, il y a 2 cas bien différents à ne pas confondre :

    – les produits alimentaires biologiques –

    95% min des ingrédients d’origne agricole doivent être bio.

    Définis par plusieurs règlements de l’Union Européenne,
    de lignes directrices d’interprétation de l’INAO, etc…
    Le fabricant du produit mais aussi le distributeur doivent obligatoirement être certifiés par un organisme certificateur,
    Les produits sont contrôlés par les fabricants, les distributeurs, les services officiels (dgccrf), les associations consommateurs qui veillent au grain… 😉

    http://ec.europa.eu/agriculture/organic/home_fr

    http://www.inao.gouv.fr/public/home.php?pageFromIndex=textesPages/Agriculture_biologique407.php~mnu=407

    http://agriculture.gouv.fr/agriculture-biologique

    http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/agriculture-biologique

    – les cosmétiques biologiques –

    10% min seulement en effet d’ingrédients bio
    mais le reste doit être naturel (95%min) avec 1 composition qui exclue bien ce qui vous effraie :

    Absence d’OGM, parabens, phénoxyéthanol, nanoparticules, silicone, PEG, parfums et colorants de synthèse, ingrédients provenant d’animaux (sauf produits naturellement par eux : lait, miel…).

    Et là il s’agit d’un référentiel privé, pas défini par la réglementation européenne, mais les produits doivent bien êre certifiés par un organisme certificateur, être contrôlés, etc…

    http://www.ecocert.com/cosmetique-ecologique-et-biologique

    J’espère que j’ai pu vous aider à y voir plus clair et à vous rassurer sur le fait que les produits bio ce n’est pas une escroquerie c’est du sérieux ! y compris les produits Carrefour bio qui sont eux aussi certifiés, contrôlés, etc…

    Bonnes courses bio pour la santé et la planète !

  • Domya dit :

    Très bien de dénoncer des pratiques plus que douteuses, mais je me permets de conseiller à certains internautes de vérifier leurs informations notamment par rapport aux conditions de l’obtention de la certification pour un produit bio.
    Les règles (européennes)sont clairement définies et précisées sur le cahier des charges relatif au produit.Au delà des règles, il y a les contrôles (à date déterminée et inopinée) régulièrement réalisés par l’organisme certificateur, lui même contrôlé par le COFRAC (Comité Français d’Accréditation).
    Si lors de ces contrôles des manquements sont relevés, ceux ci selon leur niveau de gravité peuvent coduire à la suspension de licence de l’opérateur qui elle même peut aboutir à la fin de l’entreprise.
    En conclusion, c’est vrai il faut toujours être vigilant, mais je tiens à rassurer, un produit qui arbore le logo vert européen est un gage de confiance, une réelle garantie pour le consommateur (minimum 95% bio, donc quasiment toujours plus et bien souvent 100%. Les 5% maxi correspondent à une liste de produits clairement définis par le cahier des charges).
    Alors quel que soit l’organisme certificateur, ils ne certifient nos produits que s’is obéissent aux règles.

  • astyana dit :

    Bonjour,

    Normal que 90% des ingrédients ne soit pas bio, vu que ce genre de produit, tout comme les shampoings etc, contiennent 90% d’eau. J’ai appris ça avec une émission sur les cosmétique bio, notamment le shampoing 😉 Mais bien sur, ils ne vous disent pas que vous payez une fortune pour juste 10% de produit 🙂

  • videos dit :

    Admiring the persistence you put into your blog
    and in depth information youu offer. It’s awesome tto comme across a blog everey one in a while that isn’t the
    same outdated rehashed information. Fantastic read! I’ve saved yoir site and
    I’m including your RSS feeds to my Google account.

Laisser un commentaire!

Ajouter votre commentaire ci-dessous, ou trackback à partir de votre propre site. Vous pouvez aussi Comments Feed via RSS.

Soyez gentil. Gardez-le propre. Restez sur le sujet. Pas de spam.

Vous pouvez utiliser ces balises:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Il s'agit d'un Gravatar-enabled. Pour obtenir votre propre mondialement reconnu-avatar, s'il vous plaît vous inscrire à Gravatar.